mardi 6 mars 2007

Les Templiers-prophètes

Dans la majorité des sociétés imaginaires (ou pas) le rapport de force est généralement l'un des piliers garant de la stabilité et de l'équilibre. Le plus fort est par définition le plus fort et il triomphe contre le plus faible, imposant sa loi, juste ou pas. Mais que se passerait-il si émergeaient des êtres possédant la capacité d'ignorer cette règle, face à qui tous sont égaux ?

Les Templiers-prophètes
Une totale dévotion apporte aux Templiers-prophètes un pouvoir unique qui fait d'eux les plus redoutables adversaires du monde connu : la capacité quasi-infaillible de connaître avec un temps d'avance l'attaque qui va leur être portée, de l'esquiver et de pouvoir contre-attaquer avec succès. Quels que soient les compétences, les techniques et l'aguerrissement de leurs adversaires, cela n'a aucune importance. De même les évènements extérieurs comme la disposition des lieux ou les éventuelles gènes et protections n'influent en rien car leurs visions leurs révèlent tout.
En fait seule la chance pure peut sauver leurs adversaires car parfois, de façon totalement imprévisible et aléatoire, une vision vient trop tardivement. Et dans ce cas un Templier-prophète peut être blessé.
Pour eux tous les adversaires sont donc équivalents. Tout seigneur de guerre est rabaissé au rang de paysan, le rendant aussi inutile qu'un jeune enfant maniant une fourchette. Face à eux il n'existe pas de fort, pas de héros, pas de sauveur, personne sur qui l'on peut compter.
Cependant il n'existe pas non plus de faible, et finalement n'importe quel passant un tant soit peu chanceux peut les terrasser. Mais ce qui les rend alors redoutable c'est la terreur qu'inspire leur dévotion aveugle et qui fait que quel que soit l'enjeu du combat, du plus futile au plus essentiel, ils se battront jusqu'à la mort.

Technique : Lors d'un combat contre un Templier-prophète les passes d'armes ne sont pas résolues de façon classique. Le Maître de Jeu lance 3D6. S'il obtient trois 6 les adversaires du Templier-prophète le blessent, sinon c'est lui qui les blesse. Aucun modificateur, quel qu'il soit, n'est pris en compte.

A utiliser :
- comme un nouveau défi pour de puissants personnages joueurs blasés et trop sûrs d'eux
- comme force de frappe inhumaine d'un régime totalitaire
- comme des adversaires de l'ombre aux pouvoirs aussi puissants que mystérieux

Variantes :
Dans un monde technologique et non-mystique le "pouvoir" des Templiers-prophètes peut provenir d'une connaissance approfondie des statistiques ou d'une puce révolutionnaire à la vitesse de calcul démesurée.
Le pouvoir des Templiers-prophètes est limité au combat individuel, au corps-à-corps ou à distance. Mais il peut être étendu à tout niveau de combat. Les stratèges militaires en bénéficiant seraient alors des êtres hors du commun, à la limite de l'omniscience, des adversaires quasi-invincibles.

Source d'inspiration :
Le Gunkata des Ecclésiastes d'Equilibrium, technique de combat armé purement statistique permettant à l'adepte de se placer sur les trajectoires
les moins probables des balles que l'on tire sur lui (à noter que dans ce film Christian Bale bénéficie d'une veine de pendu car vu le nombre de fois où l'on tire sur lui il aurait statistiquement dû être touché plus d'une fois ;-).

Exemple : L'ère d'Avalys
Il y a 600 ans notre continent était divisé en six grands empires et royaumes. Au fil des conflits s'étaient dessinées des frontières plus ou moins fluctuantes suivant les personnalités successives des différents souverains. Et à cette époque tous étaient d'humeur conquérante et la guerre faisait rage.
Chacun des grands dirigeants, certains généraux et même quelques importants capitaines, avaient à leur service un prêtre de l'Église d'Avalys. Réputés pour leur redoutable compétence stratégique et leur neutralité sans faille, ils étaient des conseillers de choix. Mais nul ne se méfia cependant assez d'eux car s'ils étaient neutres, ils ne l'étaient qu'au regard des six nations.
A l'éveil de son premier Templier-prophète l'Église d'Avalys dessina les lignes directrices de son Grand Plan et durant des siècles elle oeuvra en secret à sa réalisation. De conseils avisés en avis éclairés, de suggestions en manipulations, les prêtres d'Avalys amenèrent à leur insu les armées des six nations sur un même terrain. Les combats furent titanesques et les morts indénombrables. Mais lorsqu'au matin du troisième jour le soleil se leva, les soldats constatèrent la présence d'une septième force.
Durant des siècles les prêtres d'Avalys avaient gardé secrète l'existence des Templiers-prophètes et la constitution de leur armée. En moins d'une journée les troupes des six nations furent terrassées. L'Église d'Avalys perdit plus des deux tiers de ses unités de choc mais leur oeuvre fut accomplie. Les nations vaincues, le continent était désormais unifié et à leurs ordres. L'ère d'Avalys débutait.

1 commentaire:

Francois-Xavier a dit…

J'aime beaucoup cette classe de pres... cet archétype :) Mais c'est dommage que ce soit forcément gros bill, je pense plutôt l'utiliser à filer à un pj, ou alors faire une caste de pnjs sympa mais pas surpuissants. les prophéties sonnent rarement à l'heure de toute facon...